La VDSL2 pour bientôt?

C’est en tout cas ce que suggère Jean-Ludovic Silicani, le président de l’ARCEP, à travers ses propos recueillis par Editions Multimedia (voir article complet). Pour rappel ou information, la VDSL 2 (V pour Very High Bit-Rate) est une technologie exploitant les paires de cuivre téléphonique mais pouvant atteindre des débits beaucoup plus importants qu’une ADSL (jusqu’à 100Mbits/s contre 20Mbits/s pour une ADSL). Prête techniquement, il restait à la VDSL d’être validée sur le plan de sa cohabitation avec les ADSL en place. Un Comité d’experts travaillait ainsi depuis plus d’un an sur des tests de non-perturbation de l’ADSL et va vraisemblablement statuer positivement dès la fin du mois de septembre.

La fibre en moins cher?

C’est en tout cas la promesse sur le papier, si bien que certains se posent la question des réels motifs de la validation tardive des VDSL. Une technologie peu coûteuse et qui permet d’atteindre de tels débits au moment où des investissements colossaux sont faits pour le déploiement de la fibre, ça peut faire désordre. Cela dit et malgré les promesses de débits annoncés, la VDSL n’est pas équivalente à la fibre optique, notamment dès lors que le modem de l’utilisateur/entreprise est éloigné du nœud de raccordement (voir schéma ci-dessous).

A quand le premier client Iperlink en V-DSL?

Il serait prématuré de s’avancer sur l’exploitation par les professionnels de la V-DSL. Ce qui est sûr, c’est que le débit descendant des ADSL n’est pas ce qui fait le plus défaut aux entreprises en terme de qualité, notamment pour l’acheminement de la voix ou de l’image dans le cas de visioconferencing. Les limites (et les problèmes rencontrés) sont bien plus souvent liés à l’asymétrie du débit et à sa stabilité, auxquels la V-DSL ne changera a priori pas grand chose. C’est donc sans doute toujours vers les SDSL voire vers la fibre optique que nous nous tournerons pour construire nos solutions VoIP chez les clients où le nombre de communications simultanées dépasse 8-10.

Disons pour conclure qu’il est à présager – avec le très haut débit qui devient de plus en plus accessible – que le choix d’un fournisseur d’accès par une PME se fera de plus en plus sur les usages, le fonctionnel et le conseil et de moins en moins sur le seul prix des tuyaux.

Votre opinion sur l’avenir de la V-DSL et sa cohabitation avec la fibre optique ?



Catégories :Marché des télécoms

Tags:, , , ,

1 réponse

  1. L’investissement du VDSL étant ridicule par rapport à celui de la fibre on peut supposer un bel avenir dans les zones urbaines de grandes villes à ce type d’offre. Notamment pour les entreprises.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :